Générer ses comptes kwartz depuis SIECLE et Pronote

Plusieurs fois par an, il faut générer les fichiers d’importation pour kwartz. Sconet/kwartz permet déjà cela, mais il ne n’associe pas automatiquement les profs à leurs classes. J’ai donc développé un petit outil en python qui utilise les données de Pronote pour créer ces affectations (de manière optionnelle).

Récupération des données

Exportation de SIECLE

(Pour obtenir la liste des élèves et leurs affectations.)

Avec le compte d’un personnel administratif, se connecter sur SIECLE puis faire une exportation xml de la Base Élève Établissement (BEE). Le fichier obtenu étant zippé, il faut de décompresser avant utilisation.

Exportation Kwartz

(Pour obtenir l’état actuel des comptes.)

À partir de la version 5, dans l’onglet Utilisateurs > Gestion des comptes > Exporter > Exporter le fichier
Le fichier arrive sur le compte winadmin de kwartz (\\kwartz\winadmin\Listes utilisateurs).

Exportation Pronote

(Facultatif – Pour obtenir la liste des profs et leurs affectations.)

Se connecter en administrateur à Pronote puis :
Fichier > Autres imports/exports > Exporter un fichier texte
Dans la liste déroulante « Type de données à exporter », choisir Services, puis cliquer sur Exporter.

La moulinette

Avec nos fichiers, il ne reste plus qu’à lancer le script en précisant le nom du groupe dans lequel se trouve les profs sur kwartz :

python3 crea_kwartz.py profs ElevesSansAdresses.xml Exportation_kwartz.txt [EXP_SERVICES_pronote.txt]

Quatre fichiers sont générés :
* Aajouter.txt pour les comptes à ajouter ;
* Amodifier.txt pour les comptes à modifier ;
* Asupprimer.txt pour les comptes à désactiver (à affecter au groupe « anciens »), ou à supprimer ;
* Messages.txt contenant tous les messages d’avertissement provoqués par la génération des trois fichiers précédant.

Reste plus qu’à retourner sur kwartz ( Utilisateurs > Importer ) pour mettre à jour les comptes.

J’essaierais d’ajouter une interface web à l’occasion pour rendre plus pratique l’exécution du script :)

Publicités

Kwartz et OwnCloud

Depuis la version 5, kwartz intègre une solution ownCloud (toujours en version 4.0.7 jusque aujourd’hui, c’est-à-dire la 6.0r1). Un des cotés pratique de ownCloud est le client de synchronisation ; voici comment le paramétrer.

Il faut d’abord récupérer une version du owncloud-client compatible ; en l’occurrence il s’agit de la 1.0.5. Comme cette version n’est plus distribuée depuis Mathusalem, je l’ai mis à disposition sur un de mes serveurs.

Pendant l’installation, il faut préciser l’adresse de son serveur (« http://IP_DU_SERVEUR_KWARTZ/owncloud »), ainsi que ses identifiants de connexion :
owncloud_serveur

Puis il faut valider le certificat de sécurité ssl du serveur :
owncloud_ssl

Après l’installation, il faut encore supprimer le profil créé par défaut, ajouter une nouvelle synchronisation en sélectionnant un dossier local, puis en choisissant le dossier à synchroniser (par exemple « Home/Travail/synchro » pour synchroniser le dossier « synchro » du répertoire de travail) :
owncloud_synchro

En précisant uniquement « Home/Travail », cela synchronise tout le répertoire de travail :)

Personnaliser le portail captif de Kwartz

Kwartz 5 et supérieur permet d’utiliser un portail captif pour les connexions wifi. Celui-ci est personnalisable ; ce qui pratique si on veut en faire une version qui est adaptée aux périphériques mobiles (ce qui n’est pas le cas de la version originale).

Il faut d’abord récupérer l’archive contenant les sources html/css du portail : dans Réseau > Portail captif > Personnalisation > Obtenir l’interface par défaut

En décompressant l’archive, il faut maintenant modifier les fichiers login.html et kwartz.css. En suite, il ne reste plus qu’à recompresser le tout dans un zip, et à l’envoyer sur le serveur : dans Réseau > Portail captif > Personnalisation > Parcourir, puis « Transférer le fichier … ».

Je mets en téléchargement ma version modifiée ^^ (En gros j’ai ajouté un tag meta viewport et un clospan oublié, retiré le margin du body, et ajouté un dégradé css en background).