Faire un fsck sur un disque vdi

La virtualisation, c’est bien ; mais comment vérifier l’état d’une partition root dans un disque vdi (sans utiliser de livecd :) ? qemu-nbd !

Sur debian, il faut d’abord installer le paquet qemu, puis charger le module :

rmmod nbd
modprobe nbd max_part=16

(max_part est le nombre maximum de partitions)

On monte l’image avec :

qemu-nbd -c /dev/nbd0 MON_IMAGE.vdi

On obtient un nouveau device /dev/nbd0 et pour chaque partition /dev/nbd0p1...2...3... que l’on peut utiliser avec mount.

Une fois terminé, on démonte le tout avec :

qemu-nbd -d /dev/nbd0

Avec une couche LVM en plus, le mapper trouve automatiquement les correspondances. Pour vérifier, on peut lister les partitions avec la commande pvs.

Reste plus qu’à lancer l’analyse :

fsck -f /dev/MON_IMAGE/root 

Source : http://serverfault.com/questions/210684/how-do-you-mount-a-vdi-image-on-linux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s