Client linux (ubuntu 13) et réseau kwartz

Cet article décrit comment intégrer un ubuntu 13.04 à kwartz et en faire une image avec tivoli.

Partitionnement du disque et installation d’Ubuntu

Il faut d’abord connaître la version de rembo/tivoli présente sur le kwartz (Kwartz~Control > Maintenance > Rembo) :

  • Avec Rembo 2, la partition doit être en ext2 (mais cela pose d’autres problèmes par la suite, je le déconseille) ;
  • Avec Rembo 5/Tivoli, la partition doit être au mieux en ext3 avec une taille d’inode de 128 bits.

Après avoir démarré sur le cd d’ubuntu, mais avant de commencer l’installation, il faut partitionner manuellement le disque dur. Pour cela,
Ctrl + Alt + F1
$ sudo su
$ loadkeys fr

(attention, jusque ici le clavier en anglais). On obtient ainsi un terminal root.

On lance l’outil de partitionnement et créer deux partitions :
$ cfdisk /dev/sda
NB: On peut créer une partition de swap, mais les partitions ext3 suivantes seront ignorées par tivoli. Donc pas de /home ou de /usr séparé.

Il faut ensuite formatter la partition :
$ mkfs.ext3 -I 128 /dev/sda1
Si un message d’erreur indique que la partition n’existe pas, il faut forcer le kernel a redétecter les partitions (partprobe), voir simplement redémarrer.
On revient à l’interface d’installation (Ctrl + Alt + F7) et au moment de choisir les partitions d’installation, prendre « Autre chose » et ne pas reformater les partitions (ce serait dommage ^^).

Comme Rembo/Tivoli n’est pas compatible avec grub, il faut encore installer lilo pour qu’il puisse extraire le kernel :
$ apt-get -y install lilo
$ liloconfig -f
$ lilo

Une autre surprise de Tivoli : il repartitionne le disque comme il l’entend. Par exemple en installant ubuntu sur une partition système de 20 Go avec un swap de 1Go ; à la première restauration complète, tivoli va étendre au maximum la partition système, mettre un swap de 2 Go et garder environ 9 Go de libre pour son image locale. C’est pas vraiment ce qu’on peut appeler une restauration surtout que cela modifier les UUID des partitions. Pas de problème pour le fstab car tivoli le réécrit pendant la restauration, mais cela peu impacter d’autres outils comme le gestionnaire de démarrage.

Déclaration du proxy

Il y a au moins trois endroits où déclarer le proxy :

  • pour le shell, modifier ~/.bashrc et /etc/profile.d/proxy.sh :
    export http_proxy=http://IP_DU_KWARTZ:3128
    export ftp_proxy=ftp://IP_DU_KWARTZ:3128
  • pour apt, modifier le fichier /etc/apt/apt.conf.d/proxy :
    Acquire::http::Proxy "http://IP_DU_KWARTZ:3128";
    Acquire::ftp::Proxy "ftp://IP_DU_KWARTZ:3128";
  • pour l’interface graphique, modifier  /etc/profile.d/gnome.sh :
    $ gsettings set org.gnome.system.proxy mode 'manual'
    $ gsettings set org.gnome.system.proxy.http host "IP_DU_KWARTZ"
    $ gsettings set org.gnome.system.proxy.http port 3128

Authentification réseau : LDAP et PAM

Pour pouvoir se connecter avec un compte du kwartz, il faut mettre en place l’authentification par LDAP :
$ apt-get -y install openbsd-inetd pidentd libpam-ldap
Les réponses à donner dans l’ordre : ldap://IP_DU_KWARTZ > dc=MON_LYCEE,dc=FR > 3 > non > non

Dans /etc/ldap.conf, désactiver « pam_password md5 » et activer « pam_password crypt », puis :
$ auth-client-config -t nss -p lac_ldap

Lecteurs réseau

$ apt-get -y install libpam-mount smbfs
Puis déclarer les montages réseau dans /etc/security/pam_mount.conf.xml en suivant la syntaxe :
<volume uid="1000-65532" fstype="cifs" server="IP_DU_KWARTZ" path="NOM_DU_PARTAGE" mountpoint="~/POINT_DE_MONTAGE" options="iocharset=utf8" />

Autres modifications

  • Couper les mises-à-jour automatiques ; dans /etc/apt/apt.conf.d/10periodic, modifier la ligne suivante :
    APT::Periodic::Update-Package-Lists "0"
  • Désactiver le rapport de bugs ; dans /etc/default/apport, désactiver apport : enabled=0
  • Utiliser le kwartz comme serveur de temps ; modifier /etc/default/ntpdate comme suit :
    NTPDATE_USE_NTP_CONF=no
    NTPSERVERS="IP_DU_KWARTZ"
  • Tivoli ne renomme pas l’ordinateur restauré. En supprimant le fichier /etc/hostname, cela force ubuntu à utiliser le nom donné par le dhcp. À noter que si l’ordi fait sa demande de bail dhcp sur la seconde interface réseau déclarée (par exemple avec un portable), le kwartz répond en ajoutant un « _2 » au nom déclaré, ce qui met en échec la plupart des commandes réseau car le nom de l’ordi n’est plus résolvable.

Création de l’image

La création d’image suit la procédure classique ; il va uniquement demander de :

  • choisir le mode du disque dur : EIDE / SCSI ; pour les disques SATA (le cas le plus courant aujourd’hui), mettre SCSI. En cas d’erreur ici, le système restauré ne démarrera pas.
  • choisir le kernel sur lequel on veux démarrer (« Linux »).

À la restauration de l’image, tivoli va réécrire le fichier fstab en supprimant les UUID et en utilisant l’option de montage « defaults » sur  / ce qui empêche le système de redémarrer. Il faut créer un script qui va modifier le fstab après la restauration de l’image, remplaçant « defaults » (alias de « rw, suid, dev, exec, auto, nouser, async ») par la valeur par défaut de Ubuntu : « errors=remount-ro ». Le mieux que j’ai trouvé est d’ajouter au /etc/rc.local la commande : sed -i -e 's/ext2\tdefaults/ext3\terrors=remount-ro/' /etc/fstab

Script automatisé

Heureusement pour nous, un script bash (basé sur ce script) fait tout ça, et bien plus :) ; il est disponible sur mon github. Pour l’utiliser :
$ chmod +x integration_ubuntu_1304.sh
$ sudo ./integration_ubuntu_1304.sh

Il nécessite une connexion internet [sic], d’être root et d’avoir déclaré l’ordinateur en « Autorisé non filtré » (pour traverser le proxy tant qu’il n’y a pas d’authentification LDAP).

Conclusion

Pour la suite, on peut personnaliser les sessions utilisateurs en modifiant le fichier /etc/profile.d/gnome.sh.

En fait, c’est Tivoli qui limite beaucoup l’installation d’un système linux (format de l’unique partition, utilisation forcée de lilo, ré-écriture du fstab…). Il existe certainement mieux pour créer et déployer des images linux.

Liens utiles

Publicités

52 réflexions sur “Client linux (ubuntu 13) et réseau kwartz

  1. Un obstacle survient pour ma part (que ce soit debian ou lubuntu…) lorsque je veux créer l’image avec tivoli. Lorsque je lance la création d’image, rembo m’indique qu’il ne trouve aucun système installé (alors que localement, le système fonctionne) : il ne semble pas trouver ‘/etc/fstab’, qui est bien existant.

    Avez-vous eut ce problème ?

    • Ça m’est arrivé quand j’utilisais le partitionnement par défaut des distributions. Pour Tivoli, il faut surtout n’avoir qu’une seule partition (pas même de swap), formattée en ext3 (j’ai pas essayé pour ext4 :) avec des i-nodes de 128 bits ; à la main : mkfs.ext3 -I 128 /dev/sda1 (tu peux vérifier ça avec un « sudo tune2fs -l /dev/sda1 | grep Inode »)

      Sinon, cela peut venir aussi du bootloader : Tivoli ne reconnaît lilo, et non grub.

  2. Vérification faite… Je n’ai plus le « aucun système détecté », Inode c’est ok… Maintenant, tivoli se lance, il charge le kernel,….. et il boote sur le Disque Dur… sans rien me demander, sans possibilité de l’arrêter…. Quand j’arrive à cliquer sur le « menu démarrer » du Tivoli (jeu de vitesse ^^) et bien, je n’ai pas « création d’image »… As-tu eu un souci similaire ?
    Pour le bootloader, j’ai bien mis Lilo, et c’est fonctionnel…

  3. Bon, ben finalement, il veut bien commencer à me créer l’image… mais s’arrête au bout de 3000 fichiers lorsqu »il « building archive header »… Donc toujours rien de concluant…

    • Ton problème précédent était peut-être dû à la déclaration de l’image sur kwartz (par exemple si « disque local » était coché)
      Jamais eu ce tour là :S , même si la création des headers peut être longue. Avant que l’erreur apparaisse, essaie d’ouvrir la console pour voir si un message d’erreur n’apparaît pas à ce moment précis : dans le menu en bas à gauche > show console. C’est le seul moyen que j’ai trouvé pour débugger Tivoli (mais je soupçonne qu’il y en ai un autre).
      À tout hasard, il se passe la même chose quand tu essaies sur un ordinateur différent ? (pour éliminer tous problèmes liés au hardware)

      • C’était bien un soucis de hardware doublé d’un souci de partition d’une taille nécessairement inférieure à la moitié du disque dur, j’avais résolu le problème quelques heures après. Là c’est opérationnel, mais un truc me chiffonne : lilo n’est pas reconstruit en local. Je m’explique : Un poste alpha va recevoir l’image au démarrage par Tivoli, il va ensuite booter l’image. Si je redémarre ce même poste en local, en zappant la connexion par PxE, il n’arrive pas à booter…. Parce que pas lilo…. Je vais également vérifier si ce n’est pas un soucis hard… Mais je me demande quand même si c’est une limitation de de Tivoli ou alors il faudrait mettre lilo sur le /dev/sda1 plutôt que sur le /dev/sda…..

      • Oui, c’est un soucis que j’ai vu récemment. J’ai deux pistes en têtes (donc non encore testées ^^) pour contourner le problème :
        * soit sauvegarder le mbr pendant l’installation et créer un script rc qui va le remettre (dd) au premier démarrage après la décente d’image ;
        * apparemment, il est possible de demander à Tivoli de modifier le mbr : de mémoire dans tivoli, faire le menu en bas à gauche > Démarrer assistant > Outils disques > Linux … ici, il y a plusieurs outils spécifiques dont « Formatter le mbr » qui est désactivé par défaut. Mais pas encore eu le temps de jouer avec :)

  4. J’ai vu la fin de ta note => ce qui empĉhe de redémarrer, je vais voir ce que ça donne avec debian…

  5. Je trouve l’idée du script en fin de session particulièrement ingénieux, et je vais partir sur cette option là avec dd. Je n’ai pas vraiment le choix d’avoir un redémarrage/boot local car pour installer nunux je suis obligé de démonter une tour pour aller le disque dur… C’est marrant au début mais à l’entretien ça risque d’être pénible. D’ailleurs je suis également en plein essai d’ext4, je te tiens au courant.

  6. Après essais :
    ext4, ça ne marche pas, même avec des tailles d’Inode à 128.
    Pour le redémarrage en local, il faut, avant la création de l’image modifier le /etc/lilo.conf
    Tout ce qui est trait dans ce fichier à l’appel des partitions en terme d’ID de disque sont à modifier, et les changer par leur dénomination en /dev/sdX :
    Il y a deux lignes à changer en fait :commenter ligne 29, décommenter ligne 28
    et décommenter ligne 143 et commenter ligne 144.

    • J’ai testé ça, et le script qui réécrit le mbr, mais j’ai toujours impossible de démarrer sans passer par l’écran de tivoli ; soit il n’y a aucun boot, soit j’ai le chargement de lilo, mais rien après : il ne passe pas la main au kernel :S
      Tu as réussi à finaliser une image ?

      • C’est assez aléatoire en fait. Si je lance l’image sur l’ordinateur d’où elle a été créée, aucun problème, je reboot à volonté. Heureusement d’ailleurs, car je n’aurai pas pu avancer depuis. Par contre, en fonction de la classe pupitre/ordinateur individuel utilisé, dès fois un « #lilo » une fois l’image lancée, me permet de redémarrer, dès fois, rien n’y fait, je ne peux pas rebooter. Donc, je travaille l’image seulement sur des ordinateurs sur lesquels je peux rebooter. A l’heure actuelle, j’ai un gros problème de Langue (l’image est en FR en locale, mais dès que je passe en connexion PAM, et bien l’image est US), et il me reste à voir comment marche ITALC…

      • Arf. ok, je vais essayer avec un autre poste du coup ; mais c’est assez chiant tout ça :/
        Pour ton problème, tu as regardé la valeur de la variable d’environnement $LANG dans chaque cas ? Par défaut, c’est la valeur de /etc/locale.conf, mais elle peut être surchargée par /etc/skel/.bashrc ou dans /etc/profile.d
        (iTALC était sur ma liste aussi… un jour peut-être :)

  7. Alors franchement Italc s’installe et fonctionne assez bien et ce sans grande difficulté (en 1h, mon maître était fonctionnel, et j’ai réussi à contrôler, allumer, éteindre 2 ordinateurs. j’ai pris la version dans les dépôts, je n’avais pas envie de compiler). Il me reste à checker comment lancer le client en démon (sur debian, c’est assez ch… de mettre un script au démarrage). Pour la locale, j’ai fait pas mal de tests, mais tous ont été infructueux :
    1) Comment orthographier la variable $LANG. Moi j’ai essayé : $LANG=fr_FR.UTF-8, mais pas sûr…
    2) J’ai placé ça dans les fichiers :
    /etc/environnement
    /etc/security/pam_env.conf
    Pas de succès.

    Je vais checker le /etc/skel/.bashrc
    Les fichiers /etc/locale.conf et /etc/profile.d ne semble pas exister, mais je confirmerai ça demain.

    • C’est peut-être une erreur de syntaxe ; en bash, il ne faut pas mettre de $ pour affecter une variable :
      LANG=fr_FR.UTF-8
      export $LANG

      Pour /etc/locale.conf et /etc/profile.d, je ne suis pas sûre que ça existe sur debian, mais simplement /etc/profile. Si tu fais un « echo $LANG », cela donne bien fr_FR.UTF-8 ?

  8. Bonjour,

    Merci d’avoir mis ce descriptif à disposition.

    Sur votre ancien site vous expliquez comment définir un profil par défaut
    réf : http://www.xiigle.org/index.php?id=ubuntu-creation-dun-profil-par-defaut

    Je désirerais savoir si cette procédure a évoluée ou non.

    Par ailleurs, à la lecture du script, le profil me semble local, c’est à dire qu’il ne sera pas identique d’une machine à l’autre. Correct ? Et de même, la suppression du /home/user sur un poste ne supprimera pas les répertoires équivalents sur les autres postes du réseau. Est-ce que je dis n’importe quoi ? Sinon, connaissez-vous une méthode pour améliorer la gestion des profils ?

    Merci.

    • Bonjour,
      De rien ^^. En fait, ce site n’est pas le mien, mais j’y ai récupéré pas mal d’informations :)

      Personnellement je ne créé pas de profil par défaut ; j’utilise d’autres moyens de paramétrage pour les réglages globaux : par exemple /etc/skel, ou en utilisant dconf. Après, je ne me suis pas penché plus avant sur la question, la session classique convenant à mon goût :)

      C’est exact, l’ouverture d’une session provoque la création d’un dossier /home/groupe/utilisateur qui est local à la machine (un peu comme les « profils locaux » sous windows) donc : oui, la suppression d’un compte ne se répercutera pas sur les postes voisins.
      Par « améliorer » tu penses aux profils itinérants (« roaming profile ») ? Jamais essayé, mais à priori ils semblent pas/peu utilisés sous linux. Il faudrait essayer en activant le mode « profil itinérant » dans la déclaration du poste sur kwartz voir si ça fonctionne mais j’ai un doute là-dessus. La documentation samba propose de passer par NFS mais cela ne sera pas possible avec kwartz, le service NFS n’étant pas installé. Sinon j’imagine qu’il faudrait jouer avec les scripts de logon/logout pour faire les copies de profile « à la main ».

  9. Pingback: Client linux (xubuntu 14) et réseau kwartz | En direct du lycée Jean Moulin

  10. Bonjour,

    J’ai pour mission d’intégrer des postes ubuntu 12.04 (ou autre version ) au server Kwartz de mon lycée. J’ai suivis le script de ce site : http://www.xiigle.org/index.php?id=integration-dubuntu-1104-sur-un-reseau-kwartz

    Qui fonctionne, lorsque je lance une commande « id *un_user* » j’obtiens bien son id et son gid.
    Le problème viens lors de la connexion, si je rentre un compte avec un faux mot de passe j’obtiens « mauvais mot de passe » -> Tout a fait normal donc, mais lorsque je rentre le bon mot de passe je me retrouve avec le fond écran ubuntu figé, sans barre des tâches ni rien, juste le background.

    HELP :/

    Merci !

    • Salut,
      Ce script était plutôt fait pour la 11.04 ; il me semble qu’il fonctionnait aussi avec la 12.04, mais j’avais commencé à le mettre à jour (même si je n’y ai pas touché depuis longtemps :) : https://github.com/romainhk/Kludges/blob/master/kwartz/integration_linux/integration_ubuntu_12.sh

      Sinon, pour ton problème d’ouverture de session, malgré l’écran noir, tu as toujours une souris ? Si oui, c’est certainement un problème lors de la création du compte. Est-ce que le dossier /home/GROUPE/UTILISATEUR s’est bien créé et rempli ? Tu peux aussi jeter un coup d’œil au fichier /var/log/auth.log qui contiendra probablement l’erreur générée lors de l’ouverture de session ;)

      • Salut,

        Alors oui lors de l’écran noir j’ai encore la souris !
        mais je n’ai pas de dossier /home/GROUPE/UTILISATEUR
        mon dossier home ne contient que mon compte local :/

        sinon dans les log je retrouve « can’t find suitable address »

        Je vais essayer ton script :)

  11. Bon, ce n’est pas un problème de serveur X Apparemment l’adresse du serveur LDAP a été mal renseigné et il n’arrive pas à ouvrir de session.
    L’ip de ton kwartz ne doit pas être 172.16.0.253 (l’adresse par défaut dans le script ; il fallait modifier l’adresse à la main avant de le lancer :) Pour corriger le problème, tu peux essayer de faire en root un « dpkg-reconfigure ldap-auth-config » pour pouvoir remettre la bonne adresse IP ^^

  12. du nouveau ^^

    J’avais bien modifier l’adresse dans le script donc ce n’est pas ça :/
    Sinon pour ton script en le lançant j’ai eu une erreur ‘ expecting « ( » … done ‘ ligne 75, en trifouillant un peu j’ai réussi à continuer, mais même problème :/

    Cependant je trouve dans /home un dossier « support5962 » qui contient le dossier de l’utilisateur avec lequel j’ai essayé de me connecté ^^

  13. J’interviens, parce que je suis abonné au fil ^^
    Alors, est-ce que tu pourrais expliquer :
    1) ce que tu veux faire/obtenir de façon précise.
    2) ce que tu fais, et ce, dans l’ordre et comment tu le fais
    3) A quel moment ça « bug » et comment tu le sais que ça « bug » et quel est le résultat que tu attendrais au moment ou ça bug ?

    • Alors :

      1. Je veux integrer un poste sous ubuntu dans le Kwartz de mon lycée.

      2. Pour raccourcir, j’utilise le script fourni par RomainHK pour l’integration sous ubuntu 12.04 en prenant soin de prendre la bonne IP etc…
      le script se déroule normalement, si je tape ‘ id *un_user* ‘ j’obtiens le bon id et gid, la connexion avec la base des utilisateurs est donc établie ( je suppose ^^ )

      3. Le bug survient quand je veux me connecter avec un compte utilisateur de Kwartz, quand je me log, j’obtiens un ecran noir ( mais j’ai la souris )
      Je précise que si je rentre un mauvais mdp j’ai un message « mauvais mdp » ce qui est normal donc.
      De plus, par la suite, si je me connecte avec mon compte local du pc, dans /Home j’ai un dossier qui s’est créé et qui contient le dossier de l’utilisateur avec qui je voulais me connecter .

      Fait bizarre : à un moment tout marchait puis après le reboot plus rien, si je recommence depuis 0 toujoud le même bug, et ça n’a jamais remarché

  14. Alors en passant sous Ubuntu 14.04 :

    Le script bug en me disant ‘ unexpecting « ( » before « done » ‘ ligne 117.
    ayant compris le script je supprime cette parie et la remplace par celle ci :

    sed -i -e ‘//i\’ /etc/security/pam_mount.conf.xml
    sed -i -e ‘//i\’ /etc/security/pam_mount.conf.xml
    sed -i -e ‘//i\\n’ /etc/security/pam_mount.conf.xml

    ensuite le script se fini, J’obtiens enfin une connexion qui marche et qui dure ( YESS ! )
    juste que maintenant je n’ai pas de partition LecteurH Commun et Public :/

  15. Sans regarder dans le script (je n’ai pas eu le chance de l’exploiter avec debian), le Htravail, le commun et le public sont a configurer dans /etc/security/pam_mount.conf.xml après la ligne de commentaire qui commence par <–
    Je repasserai par ici pour poster mes trois points de montages d'ici lundi (dans /média/ pour ma part, pour pouvoir créer des liens symboliques génériques sur le bureau et dans pcmanfm)

    • Re !
      Alors petit soucis de copié collé, voila ce qu’il y a dans mon script modifié ( je peuxx l’envoyer par mail au besoin)

      sed -i -e ‘//i\’ /etc/security/pam_mount.conf.xml
      sed -i -e ‘//i\’ /etc/security/pam_mount.conf.xml
      sed -i -e ‘//i\\n’ /etc/security/pam_mount.conf.xml

      donc voila après reboot il sont dans mon /etc/security/pam_mount.xml

      mais dans une session je ne retrouve pas de partitions Commun/Public/LecteurH

      • bon decidément ca ne veux pas le prendre je remet le debut des lignes de code :
        sed -i -e ‘//i\’
        sed -i -e ‘//i\’
        sed -i -e ‘//i\\n’

      • bon soit ca ne veut pas ^^
        surement a cause des balises, bref je precise bien l’ip de kwartz, le nom de lecteur etc…
        mais ca ne marche pas :/

      • Edite à la main le fichier en question /etc/security/pam_mount.conf.xml:
        Après le premier commentaire (qui commence par )

  16. Et pour ton problème pour la 12.04, a part les lors de connexion pam, difficile de déterminer… le dossier perso de l?utilisateur qui se connecte est il créé (se mettre en mode terminal et se connecter en root) ?
    Va falloir créer un forum autour de kwartz et Linux. Ou encore créer une communauté sur Diaspora*. Cherchez Maxime Debiax :-) :-) :-)

  17. M’enfin, je fais des copier/coller qui ne fonctionnent pas….
    Voici, j’espère les trois lignes à ajouter à /etc/security/pam_mount.conf.xml :

  18. Donc, les mystères de mon copier/coller sont réglés : je colle des balises html…. donc en validant le commentaire, ça me les refuse… logique. Voici les trois lignes (où il faudra enlever les espaces après et avant les chevrons initiaux et finaux :

    Ces trois lignes sont à mettre après le commentaire :

  19. D’où te vient ce uid ?
    Sinon, j’ai la même chose à part les mountpoints qui sont sur /media/

  20. Ça vient pour corriger un message d’erreur à répétition (de mémoire) car les comptes locaux (500 et plus) vont aussi essayer de faire ces montages alors qu’ils n’ont pas d’identités sur le kwartz ; ce qui génère un message d’erreur à la connexion. Du coup, on limite par là le montage aux uid du kwartz (supérieur à 1000).
    Tu montes le tout dans /media ? Du coup il serait possible que tu ais une collision si plusieurs utilisateurs se connectent en même temps (puisqu’ils référencent le même dossier). Mais bon, c’est un cas rare :)

  21. bonjour,

    je voudrais faire un truc de dingue. je voudrais faire une live-usb qui se connecter sur le serveur kwartz. je ne suis pas administrateur au lycée où je travaille. je voudrais faire un test pour le présenter au responsable du réseau. est-ce possible

    amicalement
    Bidou

    • Bonjour,
      Si tu ne fais pas l’installation depuis ton lycée (seulement le paramétrage ; pour faire l’installation, il faudrait que ton administrateur mette ton ordi en « Autorisé non filtré ») et si tu as toutes les infos (notamment l’ip du kwartz et le nom du domaine) je ne vois pas de soucis :) , même pour ouvrir une session avec le serveur ldap.

  22. Bonjour,
    Je suis instituteur et mon école à un réseau kwartz ver6.0r1.
    J’ai récupéré de vieilles unités centrales et je souhaite installer une scolbuntu 14.04.
    Est ce que ce sont les manipulations sont les mêmes que ce qui est décrit plus haut.
    Etant débutant avec quelques vagues notions de linux, j’ai utilisé différentes ubuntu, est ce que les manipulations ne sont pas trop difficiles ?
    Par exemple je n’ai pas réussi à lancer ton script.
    Pour l’instant je ne souhaite pas utiliser les images mais j’aimerais que les élèves puissent s’identifier sur le réseau et aient accès à leur dossier travail, au dossier progrw, au dossier commun et au dossier public.
    Merci pour ton aide et ton travail.
    F. Devulder

    • Bonjour !
      Je ne connaissais pas cette distribution :) En tout cas elle a l’air assez proche de xubuntu 14.04 donc a priori, pas de soucis !
      Tu sais faire quelques manipulations dans un terminal ? (par exemple, un « sudo apt-get update » ?) C’est le pré-requis principal :)
      Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? (Quel était le message d’erreur ?)
      Ok, paramétrer l’authentification LDAP et le montage réseau. L’image est complètement optionnelle :) Tu as beaucoup de postes à installer ?

  23. D’après mon souvenir de mes premiers essais, sous les *buntu, il y a trois ou quatre commandes à passer, et le LDAP est en place.
    Par contre, dès que tu sors des *buntu, t’es tout seul (ou plutôt, on serait deux ^^ )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s